Jardiner ensemble pas à pas

 

 

Quand je suis dans mon potager, je suis heureux, je me retrouve dans un
endroit paisible.
J’aime toucher la terre avec mes mains, la dégager des mauvaises herbes.
Je ne pense à rien. Ecouter les oiseaux, sentir l’air frais, je trouve ça très
reposant, il n’y a pas mieux qu’un petit tour au jardin et surveiller le réveil de la
nature, voir les fleurs pousser. Chaque jour est différent.

Où que vous soyez, en ville ou à la campagne aujourd’hui on va apprendre
ensemble à jardiner pas à pas pour déguster avec beaucoup d’envie et de
plaisir les produits de son potager, et limiter un peu le gaspillage alimentaire,
s’éloigner des cultures excessives et des méthodes préoccupantes de
production des aliments industriels.

En regardant tout autour de nous (média, réseaux sociaux, etc…) le phénomène
de jardiner pour mieux manger et vivre sainement est devenu tendance.
Qui ne se soucie pas de la qualité et de la provenance des fruits, légumes et
leurs dérivés ?

J’ai donc choisi un slogan simple <jardiner pour mieux manger>.

Consacrer un peu de son temps à un potager est un vrai défi. Dans notre vie
hyper active.
Il n’y a pas mieux que des fruits parfaitement cueillis mûrs et de saison, les
produits frais de son propre jardin ; des légumes savoureux, qui viennent juste
d’être ramassés, coupés ou déterrés parfois croqués à même l’arbre ou
l’arbuste.

Avec tout ça on peut dire qu’on peut renouer avec le cycle de la nature, mais la
question qui vous vient peut-être est : « En sommes-nous capables ? »
Bien sûr ! Pas besoin d’aller acheter des produits qui ont traversé des milliers
de kilomètres. On peut produire localement d’excellents produits du jardin ou
du potager, là où l’on vit !

Débuter pas à pas
Avant de cultiver des fruits et des légumes, il faut savoir que le plus important,
c’est de commencer, se lancer.

Pour vos outils, il vaut mieux privilégier la qualité à la quantité.
Ça ne vaut vraiment pas la peine de les collectionner pour encombrer un
abri de jardin.

Entretenez-les avec soin après chaque usage, c’est la meilleure solution
pour les garder le plus longtemps possible.

1. Par où commencer ?
Vous devez envisager que vous allez passer un certain temps dans votre
jardin, alors vous devez réfléchir à comment rendre aussi facile cette
nouvelle activité durant toute l’année.
Commencez par prendre du papier, dessinez votre terrain : les limites et
allées, abri, arbres, arbustes fruitiers, plantes vivaces, appelées plantes
d’ornements.

Posez-vous la question, sont-ils au bon endroit ?
Souhaitez-vous également créer un coin compost pour jeter les déchets du
jardin et le reste de vos repas.
Certaines personnes auront peut-être des envies un peu éloignées de
l’horticulture : un coin détente pour passer des soirées agréables avec des
amis pendant l’été, une aire de jeux pour les enfants, un barbecue…
Ensuite choisissez l’emplacement de votre potager, il existe plusieurs
méthodes pour le concevoir.

2. Observation de votre terrain :
Vous aurez besoin de vous faire une petite idée de son potentiel.
Quelle surface de mon terrain puis-je consacrer à mon potager ? Y a-t-il déjà
un espace prévu pour ce potager ? (Par un ancien propriétaire, par exemple)
Si vous partez de zéro, prenez le temps pour éviter les décisions trop
précipitées.
Optez pour un choix à long terme.
– Commencez petit à petit : testez quelques fruits et légumes pour avoir
une idée.
– Posez des questions à vos voisins, ils seront ravis de partager avec vous
leur savoir-faire.
– Jetez un coup d’œil sur vos arbres, arbustes.

3. L’emplacement et l’orientation
Pour avoir un potager idéal :
– Voyez s’il est exposé au vent ou abrité.
– Vérifiez l’orientation du soleil.
– Évitez les grands arbres qui empêchent le soleil, ou la pluie d’atteindre
les cultures.
– Orientez votre potager plein sud.
– Protégez le potager contre les vents forts dominants à l’aide d’une
clôture, haie.
– Ayez un point d’eau accessible, un tonneau pour recueillir l’eau de votre
abri de jardin si vous en avez un.
– Sol bien drainé, riche en matière organique.
– Un petit coin de jardin pour composter vos propres déchets, ils vous
seront utiles pour renforcer votre potager.

Attention :
Les fruits et légumes sont plus exigeants que les plantes ornementales, il faut
en prendre soin et être au service de leurs besoins, dans le but d’avoir une
bonne récolte, donc : eau, soleil, terre fertile….

4. Quelques outils de base pour débuter au jardin :
1) Fourche
2) Bêche
3) Rasette
4) Sécateur arboriculteur
5) Binette à tracer
6) Râteau
7) Transplantoir
8) Gants
9) Plantoir
10) Arrosoir
11) Filet horticole
12) Pulvérisateur
13) Brouette6
14) Griffe à trois dents

5. Les premières étapes
– Délimitez la zone qui sera consacrée au potager.
– Ratissez la zone et ensuite retournez la terre à l’aide d’une bêche
– Semez quelques graines, en ligne, en fonction de la saison
– Notez dans un carnet vos dates de semis pour suivre l’évolution de vos
récoltes
– Choisissez un endroit où ranger vos outils de jardin (garage, buanderie,
abri de jardin) et vos sachets de graines
En appliquant ces petites consignes vous pouvez récolter de quoi nourrir
votre famille durant toute l’année, des produits frais, goûteux, savoureux et
tout ça de façon tout à fait saine.

6. A quel moment dois-je débuter ?
Les débutants s’interrogent avant tout sur les moments pour entreprendre
telle ou telle tâche.
Les questions souvent posées ne sont pas « comment jardiner ? » mais
plutôt « quand jardiner ? »
Quand faut-il repiquer mes salades ? Quand planter les pommes de terre ?
et semer les carottes, les pois, les haricots … ?
Quand peut-on tailler nos rosiers, arbustes à fruits ? Quelle est la période
idéale pour élaguer les arbres ?…
C’est pourquoi un calendrier du potager, précis, élaboré par des jardiniers
chevronnés est absolument nécessaire.